29 décembre 2012

L'habilité des innocents

Ma tête dans tes étoiles

Le cerveau détourné

Obscurcir ton ombre

Mon oreille trop près de tes mots

Ecarte tes doigts que le temps s'y attache

J'ai brûlé les miettes de toi

Danser des petits pas de trois

Sucette de nostalgie

Tes dents incrustées sur mes pores

Mes yeux arrachés de tes rêves

Ma peau contre ma peau

Le vieux hibou du moulin

Ta soeur s'est trompée

 

 

Posté par swix à 18:49 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires sur L'habilité des innocents

  • belle poésie qui laisse songeur...

    Posté par baladeur, 30 décembre 2012 à 15:43 | | Répondre
Nouveau commentaire