16 décembre 2012

J.

watermark

D'un revers de dos, il vient te balayer.S'imposant à moi, alors que je n'y croyais pas. S'engouffrant dans mes pensées comme le grand vent soulève une tente militaire en s'inflitrant par les fentes du tissu. Je pense à lui, à ses mains, à son corps, à son accent qui me déroute. Il vient remettre en question mes certitudes à propos de toi. S'il ne les bouleverse pas complètement et que je continue de penser que tu aurais pu être la révélation, il me permet de ne plus m'y vautrer, de remiser ces croyances dans un coin tranquille dans mon esprit où je pourrai m'asseoir dessus en tailleur, attendant sagement que je puisse soit les éprouver, soit les regarder avec un oeil vieilli. Il m'amène surtout quelque chose de léger, quelque chose où s'attacher n'est ni un but en soi, ni important. Ou alors juste avec un morceau de tissu.

 

Posté par swix à 20:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur J.

Nouveau commentaire